Les griefs portés contre le glyphosate sont-ils fondés ?

Par défaut

Depuis très longtemps, le glyphosate est vendu et utilisé un peu partout au monde. Depuis un temps, il est estimé que ce produit qui a connu tant de succès, serait probablement toxique pour l’environnement et aussi pour les humains. Ces griefs sont-ils fondés ?

Le glyphosate : un herbicide très utilisé et aujourd’hui estimé être probablement dangereux

Le glyphosate est un herbicide qui était à une époque, produite uniquement par une structure américaine appelée Monsanto. La société avait pour spécialité, la biotechnologie de l’agriculture. Des années plus tard, juste après que le brevet de l’herbicide Monsanto ait intégré le domaine public, plusieurs autres firmes se sont alors lancées dans sa production. Le produit s’est très vite répandu à travers le monde, devenant ainsi l’herbicide dont la vente a connu le plus grand succès. Ceci pour la simple raison que c’était devenu le désherbant le plus efficace, puis qu’il l’était à la fois contre les monocotylédones, mais aussi contre les dicotylédones. Le glyphosate est le désherbant le plus utilisé partout dans le monde. En quatre décennies, l’usage de ce produit a grimpé en flèche.

Depuis quelque temps, plusieurs articles parlent des méfaits du produit. Ils dénoncent que l’utilisation du glyphosate, a des répercussions plutôt graves sur plusieurs espèces animales. Il s’agit en l’occurrence, des insectes et des oiseaux. Ces articles affirment également que l’herbicide le plus vendu au monde, aurait des conséquences négatives sur l’état de santé des personnes qui auraient été exposées au produit. Il s’agit surtout des agriculteurs et des populations environnantes.

Il y a quatre ans à peu près, le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) a jugé qu’il y a une forte probabilité que le glyphosate favorise l’apparition d’un cancer. Plusieurs démarches sont donc mises sur pied, pour que le glyphosate soit bonnement supprimé, mais peut-on vraiment affirmer que le produit est réellement nuisible à la santé ?

Le glyphosate représente-t-il vraiment un risque pour la santé ?

Bien avant que le glyphosate ne soit préparé et commercialisé, beaucoup d’études différentes avaient été pratiquées, pour déterminer si oui ou non le produit est dangereux. Les différentes études menées, avaient pour but de s’assurer que le produit n’est en aucun cas nuisible.

Il est important de souligner que tous les produits, qu’ils soient naturels ou pas, sont a priori toxiques, mais sans effet tant qu’ils ne sont pas consommés ou utiliser à forte dose.

La capacité d’un produit à engendrer un effet négatif ou même mortel chez l’être humain, est définie sous le format LD50. LD50 représente la dose qu’il faut, pour provoquer la mort chez la moitié des sujets. En ce qui concerne le glyphosate, la toxicité s’élève à 5,6 gr pour 1 kg. Que cela implique-t-il ?

Une personne ayant un poids de 75 kg, doit consommer 420 gr (5,6 gr × 75 kg) de glyphosate, et ceci en un seul coup avant d’avoir à moitié des craintes pour sa vie. Autrement dit, une personne de ce poids (75 kg), doit consommer le double de la dose létale, soit 840 gr de glyphosate pour être certain de mourir.

On arrivera à la conclusion que le glyphosate ne représente pas un réel danger pour l’être humain, si on faisait une comparaison entre sa toxicité et celles de quelques autres produits utilisés au quotidien.

Le sel très utilisé en cuisine et qui est consommé tous les jours, a un LD50 qui s’élève à 3,0 gr pour 1 kg. Ceci montre tout simplement, que le sel utilisé chaque jour est doublement plus toxique que le glyphosate. Avec la caféine, c’est encore pire puisqu’elle a un LD50 de 0,185 ; plus de 20 fois plus mortelle que le glyphosate.

De ce qui précède, si on estime que le glyphosate est suffisamment dangereux pour être supprimé, le même principe devrait depuis longtemps, être appliqué au sel qui est utilisé et consommé tous les jours, ainsi qu’à la caféine.