Comment protéger notre planète ?

Par défaut

Du fait de la modernisation, de l’industrialisation et surtout de nos mauvaises habitudes, l’état de la planète ne cesse de s’aggraver au jour le jour. Et si nous ne prenons pas garde, la terre risque de disparaître un beau jour. Même si nous n’en sommes pas encore là, nous subissons quand même déjà les conséquences de notre non-respect envers la planète. Et cela se manifeste par la destruction de la couche d’ozone, qui créé les chaleurs à effet de serre, les perturbations climatiques, la fonte des glaciers et bien d’autres conséquences encore. Face à tous ces désastres environnementaux, les grandes instances politiques doivent prendre des mesures adéquates, pour sauver notre planète. Mais avant, chacun d’entre nous peut à son niveau, faire quelque chose, changer une mauvaise habitude, ce qui va évidemment contribuer à la protection de la planète.

Les comportements à adopter sur le plan individuel pour protéger notre planète

Le plus grand mal auquel est confrontée notre planète, est bien sûr la pollution. Si chacun à son niveau peut diminuer au maximum l’utilisation des engins motorisés qui émettent du CO2, ce serait déjà un grand pas dans la protection de la planète. Nous sommes bien conscients qu’on ne peut pas bannir de nos habitudes, l’utilisation des voitures, puisqu’ils constituent notre principal moyen de déplacement. Mais, il serait tout de même bénéfique pour la planète si les voitures sont par exemple réservées uniquement pour les longs voyages, et que pour nos activités du quotidien telles qu’aller au boulot, ou aller à la boulangerie, nous options pour la marche, le vélo, la trottinette, qui sont d’ailleurs très bénéfiques pour la santé.

La seconde source du mal-être de la planète, c’est la mauvaise gestion des déchets. Dans nos habitudes du quotidien, il faut donc éviter de jeter nos emballages dans la nature. Ensuite, il est conseillé d’opter pour des emballages recyclables ou biodégradables.

À tout cela, il faut ajouter l’importance de réduire notre consommation d’énergie et d’eau, ainsi que la pérennisation de la biodiversité en plantant de plus en plus d’arbres.

Les actions à mener au niveau des grandes instances politiques pour protéger la planète

Pour protéger la planète, l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) doit absolument revoir son approche par rapport aux problèmes environnementaux et prendre en compte sa protection et celle des ressources naturelles. Par ailleurs, c’est le moment plus que jamais pour les États ayant signé et ratifié les conventions internationales sur la biodiversité, la lutte contre la désertification et le réchauffement de la planète, d’honorer leur engagement. Il est aussi important que les États mettent en place des réglementations, des contrôles et des sanctions strictes, vis-à-vis des grands pollueurs qui sont les usines et les industries au lieu de leur apporter leur soutien.